Coffea Stenophylla : l’avenir du café ?

Le café touché par le réchauffement climatique 🌍

La culture du café nécessite certaines conditions météorologiques essentielles. L’Arabica par exemple, qui représente 2/3 du marché mondial, pousse à une température annuelle moyenne d’environ 19°C. Un climat vulnérable face au réchauffement climatique et aux hausses de températures.

Le café n’est donc pas épargné par le réchauffement de la planète. D’autant plus que les espèces de café sont aussi sujets à la déforestation et à la propagation des maladies. D’après une étude de l’Institut climatique australien (Climate Institute), près de 50% des plantations de café pourraient souffrir de la hausse de températures, des conditions météorologiques extrêmes ou encore au développement de maladies. Pire encore, près de 60% des espèces sont menacées d’extinction

L’espoir dans une nouvelle espèce 🌱

Des scientifiques ont récemment redécouvert une espèce sauvage menacée d’Afrique de l’Ouest appelée “Coffea Stenophylla”. Originaire de Sierra Leone, l’espèce de café est également présente en Côte d’Ivoire et en Guinée mais en faible proportion. Le Coffea Stenophylla a l’avantage d’être cultivé à une température annuelle moyenne d’environ 25°C, soit environ 6°C supérieurs à l’Arabica. Il y a donc un réel potentiel dans la culture du Coffea Stenophylla d’autant plus qu’il présente des caractéristiques gustatives similaires à l’Arabica.

Selon Aaron Davis, directeur du département de recherche sur le café du Royal Botanic Kew Gardens : « Il est vital de pérenniser la chaîne d’approvisionnement du café pour faire face au changement climatique – le café est le moteur d’une industrie mondiale de plusieurs milliards de dollars, soutient l’économie de plusieurs pays tropicaux et fournit des moyens de subsistance à plus de 100 millions de producteurs de café. Trouver une espèce de café qui se développe à des températures plus élevées et qui a une excellente saveur est une découverte scientifique unique – cette espèce pourrait être essentielle pour l’avenir d’un café de haute qualité. ».

Le Coffea Stenophylla pourrait donc devenir une alternative à l’Arabica si l’espèce continue d’être impactée par le réchauffement climatique. Un espoir pour les amateurs de café ! ☕